CHKDSK_:_Comment_vérifier_et_réparer_les_erreurs_de_disque_dur_dans_Windows_10_?

CHKDSK : Comment vérifier et réparer les erreurs de disque dur dans Windows 10 ?

Check Disk ou CHKDSK est un outil système qui aide à vérifier l’intégrité du système de fichiers d’un volume et à réparer les erreurs du système de fichiers logiques, y compris les secteurs défectueux. Il est couramment utilisé lorsque le système présente diverses erreurs de démarrage et pour réparer le disque. Cependant, il ne fonctionne pas à chaque fois.

C’est en effet vrai car l’utilitaire CHKDSK marque les mauvais secteurs sur le disque dur afin d’aider Windows à comprendre qu’il ne faut pas stocker ou lire les données de ces mauvais secteurs marqués. Si des données sont stockées dans ces secteurs défectueux, elles seront définitivement perdues puisque Windows n’accède plus à ces secteurs marqués. Cependant, si vous n’utilisez pas l’utilitaire CHKDSK, même lorsque le système vous y invite, vous invitez plus de problèmes car cela pourrait être un signe de mauvaise santé du disque dur, ce qui peut conduire à une panne de disque et finalement à une perte de données. Il s’agit d’une situation de rattrapage 22, vous devez donc être très prudent quant au moment d’utiliser l’utilitaire CHKDSK dans Windows.

Pour comprendre cela, vous devez savoir comment fonctionne l’utilitaire CHKDSK et ce que vous pouvez faire ensuite pour récupérer les fichiers et les données supprimés au cas où l’utilitaire CHKDSK supprime ou corrompt davantage les données de votre disque dur.

 

Comment fonctionne l’utilitaire CHKDSK ?

Lorsque vous exécutez CHKDSK, cet utilitaire fait tout ce qu’il doit faire pour réparer le système de fichiers logique. La tentative de CHKDSK de  » réparer  » un problème peut également entraîner une perte de données. Le processus CHKDSK se compose de cinq étapes, dont trois sont majeures et deux sont facultatives. Vous pouvez également voir différentes étapes de CHKDSK lorsque vous exécutez l’utilitaire dans CMD.

 

Étape 1.Vérification des fichiers
Étape 2.Vérification des index sur le volume
Étape 3.Vérification des descripteurs de sécurité pour chaque volume
Étape 4.Vérification des données (facultatif)
Etape 5.Vérification de l’espace libre (facultatif)

Note : L’étape 4 et l’étape 5 sont deux passes supplémentaires pour rechercher les mauvais secteurs qui sont effectuées lorsque vous utilisez le paramètre /r tout en exécutant CHKDSK ; par exemple chkdsk X : /rX est la lettre du lecteur.

 

Avant d’exécuter CHKDSK, vous devez toujours vous rappeler,

  • CHKDSK peut uniquement vérifier et réparer les erreurs de disque logique dans le système de fichiers
  • CHKDSK ne peut pas vérifier les lecteurs réseau
  • Il marque les secteurs défectueux trouvés comme ‘mauvais’. Cela aide Windows à comprendre qu’il ne faut pas stocker les données sur les mauvais secteurs pour éviter les pertes de données.
  • Ne pas utiliser les paramètres avec CHKDSK si vous ne savez pas comment fonctionnent les paramètres.
  • Fermer tous les fichiers, programmes et dossiers avant d’exécuter l’utilitaire CHKDSK. Si vous ne suivez pas cette règle, vous risquez de perdre des données ou d’endommager le système de fichiers de votre disque dur.

Récupérer les fichiers perdus à cause de la commande CHKDSK

Maintenant que vous avez compris comment l’utilitaire CHKDSK fonctionne, et comment il peut conduire à la perte de données ; il est temps d’apprendre comment vous pouvez récupérer les fichiers qui sont perdus après avoir utilisé la commande CHKDSK. Pour cela, vous avez besoin d’un logiciel de récupération de données professionnel, qui peut vous aider à récupérer les données d’un disque dur corrompu ou formaté. Stellar Data Recovery- Standard, est un outil de récupération de données sûr et sécurisé qui peut vous aider à récupérer les données supprimées par l’utilitaire CHKDSK.

Suivez ces étapes pour récupérer les fichiers perdus après avoir exécuté CHKDSK:

Étape 1. Sortez le disque dur du PC ou de l’ordinateur portable. Utilisez un boîtier de disque dur ou un convertisseur SATA vers USB pour connecter le disque dur extrait avec un autre PC. Ceci est important pour réussir à récupérer les données. Si vous utilisez le logiciel sur le même PC à partir duquel les données doivent être récupérées, vous risquez d’écraser les données et donc de rendre leur récupération impossible.

Étape 2. Suivez ces instructions,

  1. Téléchargez et installez Stellar Data Recovery – Standard sur différents PC
  2. Lancez le logiciel
  3. Choisissez les fichiers que vous souhaitez récupérer. Cochez la case ‘Toutes les données‘ pour récupérer tous les types de fichiers, puis cliquez sur ‘Suivant
  4. Cochez la case du disque dur externe. Activez le commutateur à bascule ‘Analyse approfondie‘ qui apparaît en bas à gauche.
  5. Cliquez sur le bouton ‘Scanner‘ pour commencer le processus d’analyse. Deep Scan peut prendre un certain temps en fonction de la taille du disque dur et de la quantité de données supprimées trouvées pendant le processus de numérisation. L’analyse approfondie creuse plus profondément et récupère les traces de données.
  6. Une fois terminé, dans le volet gauche de l’arborescence, vous voyez tous vos dossiers et fichiers récupérés. Cliquez sur l’onglet  » Type de fichier « . Sélectionnez le dossier contenant des types de fichiers spécifiques.
  7. Cochez les cases des fichiers et dossiers que vous souhaitez récupérer, puis cliquez sur le bouton ‘Récupérer‘.
  8. Cliquez sur le bouton ‘Parcourir‘ pour sélectionner l’emplacement où vous souhaitez enregistrer les données récupérées. Veillez à ne pas sélectionner le même lecteur. Enfin, cliquez sur le bouton ‘Commencer à enregistrer‘.

Les données récupérées de votre disque dur, qui ont été perdues après l’exécution de la commande CHKDSK, seront enregistrées à l’emplacement souhaité. Copiez les données de l’emplacement sauvegardé sur le disque dur externe affecté et reconnectez ce disque à votre PC d’origine.

 

Conclusion :

CHKDSK est un utilitaire utile qui peut vous aider à garder votre disque dur en bonne santé et à détecter tout problème avant qu’il ne tombe en panne. Vous devez être conscient de la manière et du moment où vous exécutez CHKDSK sur votre système. Cependant, si jamais vous êtes confronté à une situation de perte de données pour une raison quelconque, utilisez l’outil Stellar Data Recovery- Standard for Windows pour récupérer les données supprimées d’un disque dur formaté, reformaté ou même gravement corrompu.

A lire aussi